Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

"Il ne s'agit pas tant de faire lire le lecteur que de le faire penser", Montesquieu

Recherche

Sur Le Net

 

Bagdad Mai 2002

28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 18:54
Pour en finir avec le wall street management

Par Marie-José Kotlicki et Jean-François Bolzinger

Les deux auteurs, secrétaires généraux de l'Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens de la CGT (UGICT-CGT) démontrent les impacts destructeurs des modes de management qui ont prévalu durant les deux dernières décennies. Face à des stratégies financières qui leur sont de plus en plus étrangères et qui créent en priorité des richesses pour les détenteurs de capitaux, de nombreux cadres expriment une authentique défiance et recherchent une autre finalité à  leur travail.

Cadres et salariés sont de plus en plus écartelés entre ce qu'ils font au quotidien et ce qu'ils souhaiteraient réaliser en accord avec leur éthique professionnelle. La tyrannie de l'évaluation permanente, le culte du rendement et le retour de techniques qui valorisent le « savoir-être » ou « l'autonomie » pour mieux les instrumentaliser conduisent aux gâchis humains et sociaux de ces dernières années (stress, malaise permanent et suicides au travail  par exemple).

Les auteurs proposent des pistes originales pour construire un management alternatif. Ce management d'anticipation et non de gestion des conséquences implique d'assigner à l'entreprise une nouvelle  finalité institutionnelle. L'invention de nouveaux critères d'efficacité économique et sociale et la mise en place de véritables droits d'intervention pour les salariés devraient contribuer à rééquilibrer les pouvoirs dans l'entreprise et à redonner enfin du sens au travail. Cette dynamique de partage de l'information et de codécision pourrait permettre de remobiliser les cadres même si elle implique d'abord l'ensemble des  salariés.

Pour en finir avec le Wall Street Management, Par Marie-José Kotlicki et Jean-François Bolzinger
Les Editions de l’Atelier/ Editions Ouvrières, 2009, 175 p., 15 €
 
Toutes les livres dont une notice est publié sur ce site figurent dans ma bibliothèque.
karim.farouk.lakjaa - dans Livre