Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

"Il ne s'agit pas tant de faire lire le lecteur que de le faire penser", Montesquieu

Recherche

Sur Le Net

 

Bagdad Mai 2002

3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 11:30
La compatibilité des sanctions économiques du Conseil de sécurité avec les droits de l'homme international humanitaire

115 €

Farideh Shaygan

  • Editeur : Bruylant
  • ISBN : 978-2-8027-2575-6
  • 712 pages - Parution : 11/2008

Le recours accru de l'ONU aux sanctions économiques, depuis la fin de la guerre froide, a révélé, entre autres carences du système de sécurité collective, la problématique de leurs effets désastreux sur la population civile de l'État cible pour laquelle la Charte n'a rien prévu. Les Nations Unies ont été confrontées aux valeurs et fins communes consacrées par la Charte.

Le présent ouvrage se propose de démontrer que le respect des règles et principes pertinents des droits de l'homme et du droit international humanitaire est la clef de l'humanisation des sanctions et de la conciliation des activités du volet sécuritaire de l'ONU avec celles de son volet développement humain. Il montre également que la crédibilité du Conseil de sécurité dépend désormais de ce qu'il intègre une dimension humaine dans sa mission en tant qu'élément constitutif de l'ordre public international.


Cette étude met en évidence l'inefficacité du mécanisme des dérogations humanitaires qui n'est pas un instrument préventif, mais doit constituer un remède aux souffrances provoquées. Elle permet de mieux comprendre comment et pourquoi le Conseil de sécurité a tendance à rechercher une solution en amont pour l'ensemble des problèmes liés aux sanctions. Il s'agit de la politique dite des sanctions ciblées ou « intelligentes » dont les avantages et les défauts sont également analysés en profondeur. L'exploration ne se termine pas là, elle examine ensuite les moyens juridiques et autres pour assurer, dans une certaine mesure, la légalité des sanctions dès le stade de leur conception.

Il s'agit d'une recherche et d'un bilan, à la fois scientifiques et si possible exhaustifs, basés sur le droit de la Charte, le droit international général, le droit des droits de l'homme et le droit humanitaire, ainsi que sur les documents et la pratique de l'ONU en la matière, sur la jurisprudence et la doctrine. L'ouvrage contient en annexe un tableau des sanctions imposées par les Nations Unies.

Le CREDHO (Centre de recherches et d'études sur les droits de l'Homme et le droit humanitaire) a été créé par Paul TAVERNIER à la Faculté de droit de l'Université de Rouen en 1990 et en 1995 à la Faculté Jean Monnet à Sceaux (Université Paris-Sud - Paris XI). Il organise de nombreux colloques et ses travaux, ainsi que ceux de ses membres, font l'objet de publications.

Farideh SHAYGAN est docteur en Droit de l'Université Paris-Sud (Paris XI). Elle a étudié le droit international à Téhéran, Montpellier et Paris. Elle a exercé la profession d'avocat. Elle enseigne actuellement le droit international et le droit humanitaire dans plusieurs Universités à Téhéran. Elle participe à des projets de recherche soutenus par les Nations Unies et elle a publié des articles en langue persane