Citoyenneté et représentation dans la pensée politique de Hannah Arendt

Publié le par karim.farouk.lakjaa

Citoyenneté et représentation dans la pensée politique de Hannah Arendt

L’auteur examine la conception de la citoyenneté chez Hannah Arendt.

À l’encontre de la thèse selon laquelle Arendt ne développe qu’une seule représentation du citoyen, celui qui participe activement aux affaires humaines, l’auteur soutient qu’il ya aussi une pensée de la démocratie représentative chez Arendt.

L’organisation du système des conseils est l’expression de cesystème représentatif chez elle.

Arendt ne pense pas seulement le politique selon la tradition du républicanisme civique, elle le pense également au sein d’une pluralité d’institutions politiques constitutives du gouvernement. Arendt n’est donc pas unpenseur anarchiste dans le sens où elle voudrait abolir l’État.

Elle est, au contraire, un penseur qui tient à fonder l’État sur laparticipation populaire

L'article complet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :